jardiniere de passage

De l'expérience d'un jardin dans un passage de Paris.


Poster un commentaire

Dès demain : faîtes naître un jardin dans la rue…

Avis aux bricoleurs, jardiniers et bonnes volontés !

Jardin en construction : jeunes pousses de pépins prod à la conquête de Paris

A deux pas du jardin du passage et de la place clichy, demain, un autre jardin des possibles va émerger en pleine rue.

Ce jardin posé dans une rue de pavés, à l’initiative d’un collectif d’habitants issus de plusieurs copropriétés, annonce l’émergence d’un esprit de quartier.
Ce jardin conseillé et réalisé avec et par Pépins production, l’association qui crée des Pépinières de quartier dans Paris (dont je participe au développement), offre l’espérance d’une biodiversité stimulée.
Ce jardin construit avec nos mains, notre enthousiasme, notre envie de partager et transmettre, est dessiné par des plantes produites en Ile de France et de manière responsable.
Ce jardin sera aussi un lieu de multiplication des végétaux, comme une autre petite pépinière en plein Paris, dans l’esprit du projet porté par Pépins production.

Ce jardin voit le jour grâce au financement de la mairie du 18ème arrondissement dans le cadre de son opération « Végétalisons le 18è ! »

Près de 60 contenants à assembler, à habiller de bois et de treilles, à combler de plantes produites en Ile de France et de manière responsable. Un beau défi !

Deux week-ends de chantier : 29/30 octobre et 5/6 novembre // face au 13 rue Capron, Paris 18è

Le chantier réunira habitants du quartier, sympathisants et adhérents de Pépins Productions.
Vous aussi, venez participez, nous encourager ou seulement regarder.

> Samedi et dimanche 29/30 octobre de 10h à 17h : préparation du chantier, bricolage (découpes et assemblages des planches, peintures, treilles).
> Samedi et dimanche 6 novembre de 10h à 17h : installation des bacs, de la terre et des plantes sélectionnées par Pépins production
Outillage mais aussi cakes et gâteaux bienvenus !

pp_affiche-jardin-capron

Publicités


1 commentaire

Votez pour « Pépins production » au budget participatif de Paris 2015 !

Pepins_logo_ PETIT… Oui, vous avez déjà entendu parler de « Pépins production » au fil de ces pages.  Les jeunes plants qui ont approvisionné les balcons de l’opération « Descends ta jardinière » et mon « jardinage hors les murs » étaient issus de la première fournée de jeunes pousses semées par l’association Pépins production, dont je suis.

Gageons que, bientôt, nos petits plantules s’élèveront des quatre coins de Paris: c’est que « Pépins production » part à la conquête de la capitale ! Notre projet de « pépinières de quartier » a été nominé au budget participatif de Paris 2015, dont le vote est ouvert jusqu’au 20 septembre. Alors, on compte sur vous, prenez part au vote pour « un autre style de vie » au coeur de Paris !

PP_bandeau_BP

 

​Depuis 2014, les Parisiens peuvent directement participer aux investissements d’avenir financés par la ville de Paris pour 5 % de son budget, soit 500 millions d’euros sur toute la mandature. Du 10 au 20 septembre prochain, vous pourrez choisir parmi 10 projets pour « tout Paris » et 10 projets pour votre arrondissement.

Le projet de Pépins production

– Végétaliser Paris, oui… Mais comment ?
La jeune association « Pépins production » s’est donné pour objectif d’accompagner de manière responsable le processus ambitieux de végétalisation lancé à Paris, au tout début du cycle de vie de la plante, en créant des pépinières de quartier.

En s’inscrivant en cohérence avec les enjeux liés au changement climatique, et à la préservation de la biodiversité, notre initiative veille à l’éthique de la multiplication du vivant et la rend accessible à tous.

serre– Une pépinière de quartier ?
Ni jardin partagé, ni jardin public, la
« pépinière de quartier » est un lieu de production et de multiplication de jeunes plants très variés (comestibles ou non) aux qualités écologiques et rustiques adaptées au milieu urbain parisien. La culture des jeunes pousses se fait avec et pour les habitants. La « pépinière de quartier » vit au coeur du quartier : elle approvisionne les écoles, les balconnières, les potagers des jardins partagés et aussi les pieds des arbres, avec ou sans permis de végétaliser, et encore les cuisiniers et les paysagistes-jardiniers. Elle est un lieu ressource pour la sensibilisation et l’essaimage des pratiques de jardinage écologique.

Ce projet d’écologie urbaine participatif a reçu le parrainage de Jean-Marie Pelt.

habitants

 

Découvrez le projet :  http://www.pepinsproduction.fr/

 

« Pépins production, la Pépinière de quartier » nominée au budget participatif dans la catégorie « Tout Paris »

Notre proposition a été mutualisée avec celles d’autres habitants et collectifs dynamiques sous le projet N°25 « Cultiver en ville ».

picto 25Comment voter pour nous soutenir ?
1 – Au préalable, créez votre compte « Ville de Paris » sur : https://connect.paris.fr/inscription
2 – sur le site https://budgetparticipatif.paris.fr/ choisissez « Je vote pour Paris », puis votez pour le « projet n°25 Cultivez en ville » !
3 – Parlez-en à vos collègues et à vos voisins !

Contact :
contact@pepinsproduction.fr

Notre flyer :

flyer


Merci de faire suivre !


Poster un commentaire

Jardinière hors mes murs…

Jardin en construction : les jeunes pousses de pépins prod à la conquête de Paris

Jardin en construction

… Cet été, votre jardinière a pris de la hauteur.

Je suis sortie un temps du cadre du long passage, couloir pavé ceint de ses immeubles. J’ai laissé sur le seuil mes deux arrosoirs et la pelote de tuyau qu’il a fallu si souvent démêler cet été. J’ai pris la ligne 1 du métro parisien, j’ai sauté dans l’ascenseur et au 6è, j’ai vu l’horizon ! Sur la belle terrasse minérale de Géraldine et Baptiste, dans le soleil du soir, nous avons jardiné.

Trois mois que nous réfléchissions ensemble à l’aménagement d’un jardin sur leur terrasse minérale, avec les contraintes de l’altitude, de l’exposition au soleil et aux vents. J’apportais à Géraldine et Baptiste ma petite expérience, mes observations de jardinière ainsi qu’une source pure et fraîche d’approvisionnement : les plants parisiens et bio de Pépins production.

Façonner une âme à la terrasse-jardin, avec des objets ou des plantes qui auraient eu d’autres vies, avec des jeunes plantes qui auraient du sens. Tout ne viendrait pas tout de suite. Plus ça allait, plus on planterait son temps.

La chaleur de juillet était accablante. L’enfant de Géraldine et Baptiste vint au monde. Trois jours plus tard, la canicule nous laissa deux jours de répit, il était temps de planter. Planter ? En plein été ?

Bambou adopte_AV

Bambou adopté

Chèvrefeuille tout ouïe

Chèvrefeuille tout ouïe

D’abord, deux plantes adoptives étaient venues apporter une pointe de fraîcheur chlorophylle sur ces dalles inanimées : déposé par son maître sur les pavés du passage, le chèvrefeuille serait le premier à rejoindre la terrasse. Taillé de près, il ressemblait alors à une torsade de cordes. A présent, il était de mille petites oreilles vertes dressées, tout ouïe de ce qui se préparait dans son nouveau chez-lui. Le vieux bambou, l’ancêtre, avait trouvé sa nouvelle famille. Cette dame cherchait d’autres yeux pour cet arbuste qui avait orné tant d’années le balcon de sa maman disparue.

Cagette PepinProd_AV

Pousses à planter de Pépins production

Et des plantes qui ont du sens. La nouvelle fournée de semis de Pépins prod. (qui avait déjà approvisionné l’opération « Descends ta jardinière ») était prête depuis 15 jours. Les plantules s’amaigrissaient dans leur petit pot de naissance, en attente de la fenêtre météo favorable.

Dans la cagette des pousses à planter de Pépins Production préparée par Amélie la semeuse, on puisa  : « des saveurs : tomates roses de berne, tomates groseille, tomate surprise, persil, basilic grand vert, origan grec, piment oiseau, petits poivrons, Goji… Avec de la patience, les fameuses courges vertes hokkaido, agastache anisée. Des fleurs : ipomée, pois de senteur, achillée millefeuille, grandes capucines, muflier, soucis « .

Merci à Géraldine et Baptiste, parmi les premiers adhérents de l’association « Pépins production, la pépinière de quartier » Ils apportent ainsi leur soutien à notre projet de pépinières de quartier pour Paris (Un post à venir !).

Potager haut_AV

Potager haut

« Le potager à hauteur » était prêt. On interprétait, à notre manière, la mode (bien pratique) des potagers à hauteur d’homme : de belles caisses de vin, lasurées bio par Baptiste, attendaient leurs nouveaux « verts » sur leurs tréteaux. Il restait à les remplir….. Pendant que Géraldine nourrissait l’enfant, Baptiste installa le potager familial.

Après l’effort, le temps de la contemplation, depuis le magnifique et ingénieux coffre banc-coffre en bois construit par le papa bricoleur de Géraldine.

On attendrait patiemment le début de l’automne pour installer paisiblement d’autres plantes et arbustes. Géraldine et Baptiste feraient l’expérience de leur terrasse pour ajuster leurs envies. Et on respecterait le cycle des plantes pour planter au bon moment. On n’aménage pas une terrasse comme on décore une pièce. Et on aurait soif de désirer !

A boire_AV

A boire !